Chronologie : Rieffel et le Domaine de Grandjouan

Evénements marquants de la Chronologie de l'Histoire de l'Ecole et du Domaine de Grandjouan : Oeuvre de Jules Rieffel

1814 : Jérémial Swiney, négociant irlandais demeurant à nantes, achète 483 ha de landes et communs à la commune de Nozay (ces landes formeront plus tard le domaine de Grandjouan). Prix d'achat : 9660 Francs. L'acheteur était tenu de défricher et de mettre au moins la moitié de ces landes en culture.

1817 : Les héritiers Mac Swiney revendent à Moller, Consul général du Danemark en Bretagne. Prix d'achat : 16660 F.

Celui-ci fait quelques plantations de chênes et de pins.

1822 : Achat du domaine par Charles Haentjens, armateur à Nantes. Prix d'achat : 44600 F.

Celui-ci conservera le domaine huit ans en y faisant certains travaux d'amélioration (Début de la phase active des défrichements) : - Landes mises en terre et prés. - Plantations de pins maritimes. - Création de bâtiments de ferme.

1829 : Rencontre de Charles Haentjens et de Jules Rieffel qui se voit confier la direction des travaux de défrichement et de mise en culture des landes de Grandjouan. De passage à Nantes, Jules Rieffel a 23 ans.

1830 : Formation d'une société en commandite pour l'exploitation du Domaine de Grandjouan comprenant alors 500 ha (93 ha cultivés ou plantés et 407 ha incultes).

Cette société par actions deviendra au bout de quelques mois propriétaire des landes.

Fondation de l'Institut Agricole de l'Ouest, école réservée plus particulièrement à des fils de propriétaires (âgés de 17 ans au moins avec une bonne instruction primaire).

Édification de la chapelle de Limerdin, destnée à être une simple chapelle funéraire, elle fût peu à peu agrandie pour servir au culte. À partir de 1830 et jusqu'en 1837 : Période de défrichements et de fondation de métairies.

1831 : Le 26 mai, Haentjens vend sa propriété à la société en commandite pour 165 000 F. Il en est , avec Jules Rieffel, un des directeurs. 250 actions à 1000 F ont été souscrites pour la société en commandite.

Estimation du Domaine 165 000 F (54 ha de terres, 39 ha de bois, 407 ha de landes).

1 Décembre : Mariage de Jules Rieffel avec Henriette Ducoudray Bourgault.

1833 : Fondation, en sus de l' « Institut » d'une école primaire d'agriculture qui constitue la première ferme école de France. (Inspirée de la ferme de Hopwyl près de Berne, créée par Fellenberg)

Subvention de 5000 F accordée par le Conseil Général de Loire-Inférieure à la ferme modèle de Grandjouan (Pour l'instruction primaire et la formation au travail agricole de 20 élèves pauvres de 15 à 18 ans).

Dès cette année, 2 écoles enseignent simultanément : Une « Ecole Primaire d'Agriculture », un « Institut Agricole ».

1838 : Liquidation de la Société de Grandjouan (Estimation : 365 000 F) qui comprenait à cette époque, uniquement des membres de la famille Ducoudray Bourgault. Partage du Domaine de Grandjouan en quatre lots (Rieffel demeure fermier du tout au moins pour treize ans.

1841 : Les terres du domaine sont divisées en métairies.

1842 : Reconnaissance par le Ministère de L' « Institut Supérieur d'Agriculture » fondé par Jules Rieffel.

(Obtention d'une subvention annuelle pour la paie des professeurs, les bourses des élèves).

Le Domaine comprend : 300 ha en métairies, 97 ha en réserve (administration directe de Jules Rieffel), 77 ha pour l'école primaire, 18 ha en locations diverses, 8 ha de chemins.

1843 : Fondation de l'association Bretonne (Objectif agricole et d'obtention de soutien financiers).

1847 : L'Ecole de Grandjouan devient Ferme Régionale pour l'Enseignement Agronomique Supérieur.

1848 : Par suite de difficultés financières pour la gestion des écoles et faute de soutiens financiers de la Région, Rieffel est amené à se confier à l'Etat. L'Institut Agricole de l'Ouest prend le nom d'Ecole Régionale d'Agriculture.

Il devient donc avec l'Ecole Primaire d'Agriculture, un établissement d'Etat dont Jules rieffel est le Directeur.

L'Ecole de Grandjouan passe sous la charge complète de l'Etat le 3 octobre 1848. elle devient une école régionale au même titre que Grignon (Paris) et Saulsaie (Montpellier) pour les cinq départements bretons.

1849 : A partir du 1er janvier, l'Ecole de Grandjouan est réorganisée (transformée en Ecole du Gouvernement).

Les Bâtiments actuels sont construits à cette époque (Première tranche de travaux).

L'Etat achète, après inventaire, les objets de l'exploitation et le mobilier de l'école.

300 ha du domaine sont détachés pour constituer l'Ecole Régionale et affermés par l'Etat (30F/ha).

Fermes de Montauban, la Jumenterie, la Chaumière, Terre-Neuve, l'Avenir, Roche-Blanche, la Grange, Manoir de Grandjouan.

Dès-lors, l'Etat est le locataire de la famille Rieffel pour un bail de 25 ans (jusqu'en 1875) qu'il renouvellera pour 20 ans.

Rieffel travaille au fonctionnement régulier de l'école et rédige son manuel des propriétaires de métairies.

1850 : Abandon de la 2nde tranche de travaux pour la construction de l'Ecole de Grandjouan (faute de financement, changement de ministres)

1863 : Fondation de la société des Anciens élèves de Grandjouan.

1873 : Fin du fonctionnement de l'Ecole Primaire d'Agriculture à Grandjouan (Transfert pour deux ans à Rieffeland) (supprimée ensuite par décret gouvernemental). L'Ecole d'Agriculture se maintient à Grandjouan.

1875 : Suppression de la Ferme Ecole (loi de 1875 établissant les écoles pratiques). Renouvellement pour 20 ans du bail de 1850 pour l'Ecole Régionale avec réduction de l'étendue affermée sur 100 ha.

1880 : Cinquantenaire de la fondation de Grandjouan.

À cette date : 467 apprentis ont été formés à la ferme école, 570 élèves ont suivis les cours de l'Ecole Nationale.

1881 : Jules Rieffel prend sa retraite à Rieffeland.L'Ecole de Grandjouan continue.

1886 : Mort de Jules Rieffel.

1894 : Suppression de L'Institut Agricole de Grandjouan.

1895 : Expiration du bail contracté par l'Etat. Décision de transfert de l'Ecole Nationale à Rennes.

Subsiste à Grandjouan une école pratique (jusqu'en 1905) avec Monsieur Montout comme Directeur.

L'Etat continue d'être locataire.

1896 : La ville de Rennes obtient le transfert de l'Ecole d'Agriculture. Début de l'Ecole Nationale de Rennes Grandjouan.

1918 : disparition de la ferme école qui subsistait encore sur 78 ha sous la direction de Monsieur Montout.

Achat des bâtiments de la « Grande école » et des 78 ha qui y restent attachés par Monsieur Marzelière.

Exploitation des terres à titre privé.

 

D'autres éléments sur les défrichements des landes et Jules Rieffel sur 'Landes Défrichements" : 

http://www.didierteffo.fr/246515934