Collectage de témoignages d'Aînés de la région de Nozay

Mai 2020         Appel aux aînés de Plus de 80 ans

en Maisons de Retraite sur le Nord 44         

 

Objectif : rompre l’isolement des personnes âgées

 

Contact par téléphone des + de 80 ans originaires de la région de Nozay (10 communes limitrophes)

 

PEPITES44 , à l’aide d’un questionnaire sur la jeunesse des aînés prend contact par téléphone avec les plus de 80 ans **

 

Objectif double :

Etablir du lien avec les personnes âgées

Recueillir des témoignages sur l’histoire et la vie des aînés de la région.

 

Important : Les témoignages seront collectés et retransmis sous forme de livrets aux aînés et à leurs proches ( Sous format Pdf ou Jpg )

 

Priorité aux personnes originaires de la région de Nozay (critère important pour nous permettre d’établir plus facilement un lien avec elles)

 

Nous contacter au 02 40 79 47 76

 

Par courriel : pepites44@orange.fr

 

 

Association PEPITES44 (Médiation autour du Patrimoine et de l’Environnement)

(sur 60 communes au Nord de la Loire-Atlantique) ** Exemple de questionnaire aux aînés de plus de 80 ans en 2020 originaires de la région de Nozay (nés avant 1940)

 

Durée de l’entretien téléphonique (entre 1/4 heure et 1/2 heure)

 

Comment vous appelez-vous?

Quel jour vous êtes né et en quelle année?

Dans quel lieu-dit et dans quelle commune?

Quels sont les noms de vos parents? D’où étaient –ils originaires?

Quel métier exerçaient-ils?

S’ils étaient agriculteurs, étaient-ils propriétaires ou fermiers?

Quels étaient vos frères et sœurs? Que sont-ils devenus?

A quelle école primaire êtes vous allé? Jusqu’à quel âge?

Avez-vous eu votre certificat d’études primaires et en quelle année?

Quel trajet effectuez vous pour aller à l’école?  Nombre de Km?

Comment le faisiez-vous?

Il y avait-il d’autres élèves à faire le trajet avec vous?

Vous rappelez-vous de certains de vos instituteurs ?

Etaient-ils sévères?

La salle de classe? Comment était-elle? Quel était le mobilier?

Il y avait-il un poêle?

Aviez-vous un cartable? Quelles étaient les fournitures scolaires?

Comment étiez vous habillé? Vêtements? Chaussures?

 

Quel premier métier avait vous exercé? A partir de quel âge?

En quoi consistait-il?

Pouvez-vous me décrire une ou deux tâches que vous faisiez?

Comment s’effectuait le trajet?

 

Vers 1950 où habitiez-vous?

Exerciez-vous déjà un métier et lequel?

Pouvez vous me décrire la maison où vous habitiez?

Quels étaient les voisins environnants et leur profession?

 

Vous êtes vous marié?  et en quelle année?

Où vous êtes vous installés (hameau, commune?)

Quel métier avez-vous exercé?

Avez-vous eu des enfants? (année de naissance?)

Que sont-ils devenus?

 

Avec l’accord des personnes collectées, des exemples réalisés à partir de collectage sont consultables sur le site web de PEPITES44.

 

Collecte de Mémoires « Guide Méthodologique »

Extraits ( Mouvement des Familles rurales)

 

« Nous avons un devoir de témoignage à l’égard des générations futures.

Nos enfants et petits-enfants, comme les générations qui les suivront, ont besoin de connaître ce qui constitue leurs racines : la vie de leurs grands-parents et arrière-grands-parents, les jeux de leur enfance, les temps forts, les grands travaux, la vie quotidienne, les rencontres ...

Tous ces faits de vie ne méritent-ils pas d’être réactivés dans nos mémoires ?

 

Âgés, vieux, anciens, retraités, ancêtres, vieillards, quelque soit le nom qu’il leur est attribué, les aînés ont une véritable richesse humaine à offrir à la société. Les anciens ont à transmettre des valeurs, une expérience, un savoir-faire et un savoir-être qu’il est important de valoriser. …

 

Les mémoires sont précieuses pour tous, pas seulement pour le groupe qui les porte, car elles sont des sources que les historiens peuvent utiliser pour construire l’Histoire.

C’est pourquoi il est intéressant de les recueillir et de les conserver, aux archives, dans les musées ou au sein d’institutions ouvertes aux publics.

Elles servent et serviront aux historiens qui chercheront dans ces institutions les témoignages et archives pour réfléchir au passé.

Aujourd’hui, les mémoires font partie de ce que l’on appelle le patrimoine immatériel. Car le patrimoine est ce qui se transmet et la mémoire est un matériau transmissible ...

 

Nos aînés sont porteurs de nombreuses richesses.

Aux collecteurs de mémoires de faire éclater au grand jour les témoignages d’une vie, d’une époque pour comprendre le passé et mieux appréhender l’avenir... 

Recoupée avec d’autres sources (écrites ou orales) la collecte de mémoires nourrit la connaissance de l’humain.

 

Les objectifs d’une collecte sont multiples :

- Aller vers les autres.

- Créer du lien entre les générations.

- Collecter les souvenirs des anciens.

- Lutter contre une certaine forme d’isolement.

- Permettre aux Aînés de se valoriser, de valoriser leurs savoirs.

- Permettre aux Aînés de jouer un rôle actif ...

- Transmettre notre histoire, notre patrimoine, aux générations futures.

La Collecte de Mémoires est une activité ouverte à chacun, tout particulièrement à ceux qui, étant en contact avec des personnes âgées, ont la préoccupation du passé et de l’histoire. »

 

file:///C:/Users/didier/Downloads/Guide_methodologique_Collecteur_de_Memoires___fevrier_2009_CMS80%20(3).pdf