Relief et topographie de la commune de Puceul

Relief et Topographie de la commune de Puceul

 

(Extraits des rapports de présentation des POS de Puceul et Nozay et du PLU de Puceul de 2008)

 

Le Relief de la commune de Puceul

 

Le Paysage communal comprend deux grands ensembles topographiques :

  • Le Plateau nozéen et ses retombées
  • La plaine de niveau de base de Saffré

 

voir carte de la topographie de Puceul : http://www.didierteffo.fr/228429211?i=81149739

voir la carte du relief de Puceul (d'après un fond de carte IGN) :

 

http://www.didierteffo.fr/228429211?i=117258355

 

Le point le plus haut culmine quant à lui à 81m au niveau du plateau nozéen.

Le point le plus bas se situe en limite sud de commune, à proximité du ruisseau temporaire de l’Isac, à l’ouest de Bel-Air.

 

Le plateau de Nozay, s’étend sur Puceul entre les lieux-dits de Jahan et la Grimaudière, où les altitudes relevées sont respectivement de 81 m et 68 mètres. Il comporte un plan sommital étroit entaillé par l’érosion linéaire depuis le début de son soulèvement.

Cette dissection, guidée ponctuellement par des fractures, se dessine aujourd’hui par des modelés de vallons : ruisseau de la Blandinais en limite de la commune de la Grigonnais, ruisseaux de la Mélatais, de la Rinais, de la Savinais et du Moulin-Eve.

 

Plus au sud, la plaine de Saffré descend lentement vers le sud-est parallèlement aux ruisseaux de l’Isac et du Pas-Sicard.

 

Cette analyse morphologique met en évidence plusieurs terroirs sur la commune de Puceul :

  • Le plan sommital et le plan incliné sud présentent des sols épais argileux
  • Les coteaux se caractérisent par des sols minces, voire squelettiques dont le drainage externe est rapide.

(cela leur confère un intérêt agronomique certain, notamment par rapport aux sols dérivés des dépôts anciens, qui outre leur infertilité sont mal drainés du fait de leur position topographique basse, d’où engorgement d’hiver et sécheresse excessive d’été)

Aux secteurs alluviaux les plus récents correspond des sols plus ou moins hydromorphes, le plus souvent porteurs de prairies.

 

Le plan sommital de Puceul correspond à la retombée du plateau légèrement ondulé « Vay-Nozay » qui s’étend entre la forêt du Gâvre et la vallée du Don au nord.

Ce plateau rejoint l’extrémité sud-ouest de la zone des rides appalachiennes du Castelbriantais qui se traduit par la ligne de crête Abbaretz –La Meilleraye-de-Bretagne(ligne de partage des eaux entre le Don et L’Erdre).

 

Les grandes lignes du relief de la région du Nord-Est de la Loire-Atlantique

 

 Cette région se caractérise par une succession du Nord au sud de plateaux entaillés par les affluents de la Vilaine et de la Loire (Erdre notamment) : Plateaux de Javardan, Châteaubriant, Plateau d’Abbaretz-Nozay...

 

voir carte du relief de la Loire-Atlantique : http://www.didierteffo.fr/228429211?i=84595316

 

Mais dans l’ensemble les altitudes sont peu élevées, elles n’excèdent pas 115 mètres dans la partie la plus haute du plateau de châteaubriant.

Le nord-est de la Loire-Atlantique forme l’une des trois grandes zones du département.

Elle est constituée de terrains primaires renfermant les premiers fossiles connus (au Silurien), avec des grès très durs, des schistes et des schistes argileux.

Ces roches sont par endroits recouvertes de terrains tertiaires (Bassin de Saffré).

Les orientations cadomiennes (WNW/ESE), correspondant à une crise précambrienne (antérieure à l’ère primaire) ont guidé le dépôt de la couverture primaire, elles sont à l’origine de l’orientation des crêtes appalachiennes entre Nozay et Châteaubriant) qui a  guidé l’orientation des cours d’eau, elle-même WNW-ESE, comme celle du Don.

 

Le Paysage agraire de la commune de Puceul

 

Le paysage agraire est constitué par un bocage dont le maillage a été élargi par une réorganisation foncière de 1983.

 

Avant cette opération les deux ensembles topographiques se différenciaient par la densité et le dessin de ce maillage.

La densité était forte et l’allure réticulée sur les retombées du plateau alors que le niveau de base de la plaine de Saffré se caractérisait par un réseau plus lâche de parcelles géométriques.

 

Cette différenciation reflétait l’ancienneté de la colonisation.

Du fait de la diversité des terroirs et d’une pression démographique non négligeable dans l’espace rural, notamment au XIXe siècle, le secteur nord- ouest a été divisé au maximum.

Par contre le secteur Sud-est a été colonisé à partir du milieu du XIXe siècle avec la maîtrise des techniques de drainage et l’amélioration de la fertilité par amendement.

 

voir carte du relief sur : 

http://www.didierteffo.fr/228429211?i=117259343

Carte du Relief de la commune de Puceul