Puceul : Population et Professions au XIXe siècle

Atlas de Tollenare 1855 : Puceul.

1846 Puceul Population et Profession des Chefs de Ménage

1846 Puceul Tableau p1 Population et Profession des Chefs de Ménage

1846 Puceul Tableau p2 Population et Profession des Chefs de Ménage

1846 Puceul Professions non agricoles

1846-1876 Carte Population et Profession des chefs de ménage.

1876 Puceul Carte Population et Profession des Chefs de Ménage.

1876 Puceul Tableau p1 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p2 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p3 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p4 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p5 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p6 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p7 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p8 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Tableau p1 Population et Profession des Chefs de Ménage

1876 Puceul Professions non agricoles Carte

1876 P1 Puceul Tableau Profession des Chefs de ménage

1876 P2 Puceul Tableau Profession des Chefs de ménage

1876 P3 Puceul Tableau Profession des Chefs de ménage

Avertissement : Ne pas utiliser la flèche lecture sauf pour les albums photos !

Cliquer sur une des pages ci-dessous et consulter en mode plein-écran !

Pour plus de lisibilité écarter le curseur vers la droite de l'écran  et relâcher la souris !


Dans cette rubrique figurent des données sur la population de la commune de Puceul au XIXe siècle à travers la lecture des listes nominatives des recensements de la population en 1846 et 1876. 

On constate un accroissement de la population de la commune par augmentation des ménages sur chaque lieux-dits et création de nouveaux écarts, mais aussi surtout par augmentation de la population du bourg. 

La population agricole est en augmentation mais la proportion des professions non agricoles s'accroît elle aussi et de nouveau métiers apparaissent.

La proportion des meuniers, très importante en 1846 a tendance à diminuer en 1876 même si ceux-ci sont encore au nombre de 4.

L'importance de la population du bourg a tendance à s'accroître et cela se prolongera au XXe siècle. .