Maison ou "Château Montmorency", bourg de Puceul

Aspect de la Maison Montmorency au début du XXe siècle.

Aspect de Maison Montmorency au début du XXIe siècle : La tourelle d'escalier est masquée par une construction datant des années cinquante.

A gauche la fenêtres au linteau armorié. A droite un des corbeaux de la cheminée dépassant du mur.

Le Blason des Sénéchal de Carcado s'intitule "D'azur à sept macles d'or". en Héraldique les macles sont des losanges évidés.

Ecu armorié des Le Sénéchal de Carcado : d’Azur à sept macles d’Or

Autre fenêtre à accolade en schiste bleu caractéristique du XVIe siècle, date des parties les plus anciennes de cette demeure.

Perron à escalier en marches de schiste bleu, autrefois peut-être en relation avec la fonction du seigneur des lieux.

La fenêtre armoriée et les deux corbeaux de la cheminée dépassant du mur de la façade.

Avertissement : Ne pas utiliser la flèche lecture sauf pour les albums photos !

Cliquer sur une des pages ci-dessous et consulter en mode plein-écran !


Pour plus de lisibilité écarter le curseur vers la droite de l'écran et relâcher la souris !

Double clic sur les pages suivantes

touche plein écran et curseur relâché vers la droite de l'écran.


La Maison « Montmorency  » se trouve dans le haut de la place de l’église, au bord de la route de Saffré, elle est située à proximité de l’ancien presbytère (actuel restaurant « Le séquoia »).

 

 La famille « Montmorency »  est l’une des plus prestigieuse de la noblesse française(du nom de la ville de Montmorency dans l’actuel département du Val d’Oise).

A la fin du Xe siècle, le château de Montmorency est situé sur une butte dominant Paris.

En 1632, Henri de Montmorency, maréchal de France, gouverneur du Languedoc, est exécuté sur l’ordre de Richelieu, pour conspiration contre Lois XIII.

Les terres de la seigneurie de Montmorency passent alors aux Condé dont la femme était alors la sœur du troisième Duc de Montmorency.

 

 Cette famille est divisée en plusieurs branches.

Un Montmorency important dans la région de Nozay est le connétable Anne de Montmorency qui hérita d’une partie des terres de la baronnie de Châteaubriant détenues alors par Jean de Laval, mort en 1543.

En 1554, Anne de Montmorency obtint du roi l’union à sa baronnie de Châteaubriant d’autres terres voisines de Nozay que lui avait donné Jean de Laval.

Les seigneurs de Nozay, à la mort de Jean de Laval se confondent donc avec les Ducs de Montmorency et les Princes de Condé, barons de châteaubriant.

Le territoire de Puceul appartenait jadis à la Châtellenie de Nozay et donc fut propriété successive des familles Le Bœuf, Rieux, Laval, Montmorency et des Princes de Condé.

 

 La branche qui concerne Puceul est celle des La Neuville, par Georges de Neuville d’Abbaretz, gouverneur de Châteaubriant et fils légitimé de Georges de Montmorency d’Aumont dont le père était Claude Montmorency, Baron de Fosseux (1490).

La mère de Georges de Neuville de Montmorency était Françoise de Bouquerie et n’était pas encore marié à Georges de Montmorency (père), seigneur d’Aumont et de Neuville.

C’est pour cela que l’on dit qu’il a été légitimé (plus tard en 1576 par lettre du roi Henri III) car le défaut de sa naissance hors mariage a été réparé par le mariage contracté plus tard entre le père et la mère.

 

 Un des propriétaires de la Maison « Montmorency » était Jean de Montmorency.

D’après la dédicace d’un ciboire, classé aux monuments historiques et mobilier de l’église St Martin de Puceul, on peut lire :

« Donné à Puceul par Messire Jean de Montmorency, seigneur de la Neuville 1653 ».

Ce jean de Montmorency est l’un des quatre enfants de Georges de Neuville (légitimé) décédé en 1641 et de Gabrielle de la Roche St André née en 1587.

Il s’est marié en 1643 avec Henriette de l’Estourbeillon (1624-1681) d’une famille habitant La Savinaie à Puceul également.

Il est mort en 1657.

 

Ce jean de Montmorency a eu six enfants dont deux fils qui sont morts en bas âge (le plus vieux avait 10 ans en 1653 : date de la dédicace du ciboire).

Il n’y a pas eu d’enfant mâle pour porter la lignée de la famille.

  Le nom s’est perpétué par le frère de Jean, Georges, dont le petit fils François a eu une fille Marie Anne Claude qu’il maria en 1733 à Louis Alexandre Xavier le Sénéchal de Carcado (mort en 1763).

  

Le Blason de la Famille Le Sénéchal de Carcado est pratiquement le même que celui des Rohan (Seule la couleur du fond change, de Gueules (rouge) pour les Rohan et d’azur (bleu) pour les Sénéchal de Carcado).

Pour les origines du Blason des Sénéchal de Carcado, voir "écu armorié ...": 

http://www.infolocale.fr/puceul_44138_puceol--association-de-valorisation-du-patrimoine-de-puceul-et-ses-environs_191460/documents/histoire-de-puceul__334


Ce blason figure sur l’un des linteaux d’une fenêtre de la Maison Montmorency » à Puceul, cette fenêtre est donc du XVIIIe siècle, époque du mariage de Marie Anne Claude de Montmorency avec Louis Alexandre Xavier le Sénéchal de Carcado en 1733. 


Avertissement : Ne pas utiliser la flèche lecture sauf pour les albums photos !

Cliquer sur une des pages ci-dessous et consulter en mode plein-écran !


Pour plus de lisibilité écarter le curseur vers la droite de l'écran et relâcher la souris !

Double clic sur les pages suivantes

touche plein écran et curseur relâché vers la droite de l'écran.